header
Accueil
Règles
Les 5 Races
Histoire
Classements
Forums
Taverne du Chat
Inscriptions
Jouer son Trõll
Packs Graphiques
Goodies
Nous Contacter
Soutenir le Jeu.
Notre Boutique.
Liens
Webring
Crédits
 
  Ze Calendrier
calendar
 MountyHall
Référencé sur
Tour de Jeu
Ludimail
PBeM Rank
Gamers'room
Votez pour ce site !
Jeux Web : la communauté des joueurs de jeux gratuits par internet
Jeux Alternatif
 
[Valid RSS]
Valid HTML 4.01 Transitional
CSS Valide !
WebAnalytics
HG
Nous sommes le
HM HD
 
 
BG     BD
 Bienvenue Invité    S'enregistrer   Connexion Search the Forum  Display List of Forum Members
Forums Tous les Forums
ligne Forum Histoires, Quetes et Actions d'Eclat - La vie des Trõlls
DON MountyHall
Modérateurs de ce forum : Aghabeu, Loinvu, Modérateur 6, Modérateur1, Modérateur2, Modérateur3, Modérateur4, Modérateur5, Schtroumpf, TilK, VYS, Xaruth
Lorsque vous écrivez sur ce Forum, vous devez vous mettre dans la peau de votre Trõll. Merci de ne pas faire de Hors sujet ni de Hors jeu.

Printer Friendly Version Post reply  Post New Topic

#. Message de Yo Killer le 20-05-2005 à 22:13
47267 - Yo-Killer (Kastar 60)
- Digeos & Dragons -
   Pays: France   Inscrit le : 3-11-2004   Messages: 222 (Golem Costaud)  Citer Citer

Roooohhhh, c'est long mais c'est bon.


#. Message de Krünch le 21-05-2005 à 04:12
  [Ami de MountyHall]
44168 - ( )
   Pays: France   Inscrit le : 25-08-2004   Messages: 115 (Golem Costaud)  Citer Citer
...ah...d'habitude c'est les trollettes qui me disent ca...


#. Message de Yo Killer le 2-06-2005 à 19:17
47267 - Yo-Killer (Kastar 60)
- Digeos & Dragons -
   Pays: France   Inscrit le : 3-11-2004   Messages: 222 (Golem Costaud)  Citer Citer

Extrait du journal de Yo : modèle en peau de rat géant  (binhh, ouais, à la surface y’a pas de liche mythique einhhh).

 fficeffice" />

Nous étions donc partis avec Nick et Gnark pour poser des questions. Les démons et démonnettes nous mettez en effet beaucoup de bâtons dans les rou... mmmmhh, non, dans la tête plutôt. C’était pas normal, ce soudain amour. Après tout, nous on les méprisait ces vermines. Alors pourquoi ils n’arrêtaient pas de s’incruster dans nos teufs ? Est-ce qu’un complot de Hell’s Angels voulait nous empêcher de trouver notre Suprême Décapsuleur ? Si, oui, où se terraient-ils, au campement de la Noirceur ?

 

Je me retrouvais d’ailleurs sur la plage à bronzer sans quelques mouches à cause d’un de ces maudits incrusteurs. J’embarquais donc Nick et Gnark dans notre quête. Après moult tueries épiques (rats géants, kobolds et, Ô danger suprême, zombies) nous arrivâmes au fameux repaire présumé du complot : le Campement de la Noirceur.

« ‘Tin, c’est nul ici, me dit Nick. Y’a queudal. Pas de streums, pas de meuf, pas de rap, pas d’alcool, pas d…

- Wouhôôô, wouhôôô, wouhôôô ! On se calme la jeunesse. OK, y’a rien de rigolo ici. Mais, sent moi cette ambiance glauque et gothique. Regarde cette chapelle de style noirceur flamboyante du IIème Mundidey entourée d’un brouillard informe et plein de mystères. Ecoute ce silence plein de chuchotis et de tentations à peine évoquées. Ne sens-tu pas jeune padaw…

- Dis-donc Papy, t’as quoi dans ta Stële-Ahh ? Ca, s’était Gnark. Lui qui d’habitude ne pipait mot. On te dit que c’est craignos ton plan. On entend pas la basse, la sono est à ch., et pis y’a pas d’open-bar. Franchement, tu nous a amené à un thé dansant ou quoi ? »

 

Raaaahhh, ces djeunzzz ! Je les laissais donc tripper sur le prochaine big-teuf et rentrais dans le temple. Prêt à prendre un bon coup de surin par derrière. Ca c’est la teuf.

Voilà ce que je vis alors. OK, j’avais abusé de la Stële-Ahh, cuvée spéciale amanite tue-neurone, afin de me donner du courage. Je vous reporte ici le gob. messager arrosée à la binche que j’envoyais au Chef une fois sorti.

 

« C'est une tente dans laquelle tu entres, seule une bougie est posée sur une dalle en pierre, et une tête de balrog gît sur le sol ...L'air te glace le sang ...

Chef,

Soit ils ont tous fuis (peut-être dans la caverne du diable qui est à 2 pas d’ici) à notre arrivée, soit nous avons fait fausse piste. Il n’y a aucune trace de fête complotationniste ici : Pas de cadavres de binches, pas de champignons roulés éteins, pas de galettes aux abords du campement et les VéCés sentent bons et ne débordent pas. Bref, y a personne ici depuis très très longtemps.

 

La tête de Balrog, ne me disait cependant rien qu'y vaille.
Alors que je m'en approchais, j'eu une vision. Une Lame tenue gauchement par un Balrog en train d’éxecuter un balai macabre et mortel. Le Balrog s'en servait en effet pour décapiter à tour de bras dans une frénésie meurtrière particulièrement, euhhh... frénétique (même pour un balrog, c'est dire).

Puis, il braqua son regard flamboyant sur moi et l'Arme semblait pointer dans ma direction. C'est alors que j'entendis le rire du Balrog, et un autre, plus fin mais tellement plus puissant le couvrant jusqu'à un paroxysme qui me ramena tout soudain à la réalité et à mes oreilles douloureuses.

 

Yo, en transe. »

 

Je ressortis du Campement avec un besoin pressant de vider quelques chopes de Stële-Ahh.

 

Donc, Packbringer semblait bien liée au feu. A part ça, pas de complot ni d’embuscade fourbissime. Je suis certainement resté un bon bout de temps à délir… euhhh, à enquill… euhhh non, à réflexionner, car lorsque je sortis je ne vis plus Nick et Gnark. Ils ne me saluèrent pas et ne m’avaient pas dit au revoir alors que je m’en allais vers le Grand Verre… euhh, non, enfin le Grand Ver quoi. Car, il venait de se réveiller.

« Ahhhh, de mon temps ma bonne Simone, les djeunzz y z’étaient pas malotrus. Nous on avait de l’éducation.

M’en parlez pas ma bonne Lucette, et blablabla… me dis-je dans ma tête ».

 

Enfin, j’étais désormais parti pour une double quête. Les Bribriques sont-ils mes ancêtres ? Pas en tant que troll bien-sûr. Je parle des Dragons là. Et où peut donc se planquer ce maudit PackBringer ? C’est que pour décapsuler des tonnals, les Crocs c’est bien, mais un vrai décapsuleur, c’est mieux.

Fin de l'extrait.


#. Message de Slash le 2-06-2005 à 21:25
45811 - Ssslllaaaaashhhhhh (Skrim 60)
- Les Hybrides -
   Pays: France   Inscrit le : 3-11-2004   Messages: 90 (Momie Baveuse)  Citer Citer
Mais alors qui a décapité le Balrog ?
Et pourquoi t'est pas allé voir à la caverne du diable ?

Slash, gout du détail.


#. Message de Yo Killer le 2-06-2005 à 22:07
47267 - Yo-Killer (Kastar 60)
- Digeos & Dragons -
   Pays: France   Inscrit le : 3-11-2004   Messages: 222 (Golem Costaud)  Citer Citer

Je dirais même qui a décapité le Balrog? Pack Bringer peut-être?

Et je ne suis pas allé à la Caverne du Diable parce que l'Appel du Bribrique était trop fort et parce que c'était pareil que le Campement de la Noirceur: visiblement, aucun bruit, pas de détritus... pas la peine de rentrer donc. Et puis, s'il y avait eu des complotationneurs, ils me seraient tombés dessus pendant que je trip... euhh, que je réflexionnais intésemment sans faire gaffe à mon entourage.


#. Message de Hochelaga le 7-06-2005 à 18:10
105229 - Agare (Skrim 3)
   Pays: France   Inscrit le : 10-01-2005   Messages: 877 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Hugh Yo
Mou'ais je dits que c'est prof'ai'tique ce que tu as vu...en fait nan...
la bas, tu as vues des glimpses du pass'ai de tabarwouaick!!...et ceci dans un but...de t'effrayer..mais PB est derriere c'est sur...
Et pis le Balrog...c'est sign'ai c'est PB....mais c'est qui le porteur... Gloup's!!!!

euh t'as pou'ais sou..aifs....?
oui...alors c'est l'histoire dun gob's...et.....CLONC!

Hochelaga
Dernier des Mohitrolls


#. Message de Krünch le 7-06-2005 à 18:43
  [Ami de MountyHall]
44168 - ( )
   Pays: France   Inscrit le : 25-08-2004   Messages: 115 (Golem Costaud)  Citer Citer
Nicky est passe a la ca verne du Diable apres la séparation
rien de plus
personne, le vide

pour le balrog j'aimerai pas que ca soit lui
Iko le Psiko


#. Message de Krünch le 7-06-2005 à 18:45
  [Ami de MountyHall]
44168 - ( )
   Pays: France   Inscrit le : 25-08-2004   Messages: 115 (Golem Costaud)  Citer Citer
/*suite du Livre des Crocs, gravé sur le mur d'une caverne loin au nord*/

Une grande forme sombre sort de la brume matinale.
Elle ressemble à une énorme trolesse enveloppée d'une cape et porte une gigantesque faux.
Elle se penche sur une forme de troll inanimée.
Sa voix est froide et cassante:
"ENCORE TOI. UN TRAVAIL DE DINGUE TU ME DONNES."
Le troll ouvre les yeux et se relève péniblement.
"Merde. Saleté de démon."
"ECHOUE TU AS."
Le troll regarde la forme.
"Non. Pas encore. J'entends encore son appel, son rire..."
La forme rit bruyamment. Le troll s'indigne.
"LOIN MAINTENANT JE DOIS TE DEPOSER.
- Je sais qui tu es, chose noire...
- SI VRAI EST CE QUE TU DIS ALORS ME RESPECTER TU DOIS."
Maintenant c'est le troll qui rit bruyamment. Et la forme qui s'indigne.
"GENTILLE AVEC TOI J'AI ETE. BEAUCOUP D'ESPOIR EN TOI J'AI PLACE.
- C'est ça ouais, pour mieux me manipuler tu veux dire.
- LE TUER TU DEVAIS. ECHOUE TU AS."
Le troll tend son majeur en direction de la forme sombre.
"Va te faire toungiser par une tribu de gnus sauvages, Lyandria.
Je ne suis pas ton esclave, ni même ton ami."
La foudre tombe en craquant sur le troll. A moins que ça soit le troll qui craque sous la foudre.

La rosée coulait dans mes narines, la lumière crue du petit matin brulait mes yeux.
Ma vision disparait peu à peu de ma conscience.
Je ne saurais dire si j'avais vécu cette scène, ou si mon imagination trop fertiile m'avait encore joué des tours.
Je fermai les yeux, concentrant mon esprit pour garder quelques bribes de souvenirs.

Nous étions partis de la Porte d'Orient plus motivés que jamais.
Pan et Pipo marchaient devant moi tandis que j'assurais l'arrière garde.
Nous avions eu des nouvelles de Slash, Fopam et Glufur.
Tous étaient en route, jusqu'à mon frère Nicky qui une nouvelle fois traversa le Hall pour nous rejoindre.
Les monstres s'étalaient en rideau devant nous.
Nous devions traverser, et nous le fîmes, en force, sans sourciller.
Les streums frappèrent tant qu'ils purent, mais ça n'alla pas loin.
Je les retins le temps nécessaire, leurs faibles pouvoirs n'avaient que peu d'emprise sur moi.
Pourtant, je sentais déjà que quelque chose clochait.
Des présences, démoniaques et obscures, qui agissaient pendant la nuit.
Mais nous passâmes, sans autres inquiétudes, direction la terre du Feu.

Quelques jours passèrent.
Les messages de Yo s'accumulaient, mais seul un d'entre eux avait retenu mon attention.
Le Balrog qu'il voyait avait beaucoup, voire même trop de ressemblance avec mes propres cauchemars.
D'un commun accord, nous décidâmes que cette vision appartenait au passé.
Un passé plus ou moins proche, plus ou moins sombre, de l'histoire de PackBringer.
Peu à peu, alors que nous avancions, se révélait au loin une grande lueur.
Ca ne pouvait être que le Brasier Eternel, ce lieu dédié au feu.
Je le montrais à mes frères du Pack.
"Voyez! Là est notre destination, là sont les réponses à nos questions."
Pipo tendit le doigt à son tour dans une autre direction.
"Et là sont ceux qui ne vont pas nous laisser passer."
Nous regardâmes et une grande peur nous envahit tous d'un seul coup.
Des démons, des dizaines de démons, et les créatures qu'ils contrôlaient.
Des cris provenaient de quelques étages au dessus de nous.
Slash et Fopam, en pleine débandade, déjà poursuivis par les hordes démoniaques.
"On passera!" hurlai-je.
"CERVEZA Y SANGRE!!!" hurla le Pack avec moi.

Nicky était fier du travail accompli.
Il avait peu de mouches, mais il avait déjà parcouru bien du chemin.
Yo le dragon l'avait guidé pour ses premières chasses, et il avait brillamment gagné son rang de Kanette de Crocs.
Puis le Dra'Kro'Sire l'avait laché, avec Gnarko, pour retrouver la trace de ses ancêtres.
Le binôme de trollinets avait explosé rapidement sous la pression des streums, mais Nicky avait pu s'en sortir malgré la mort de son ami.
Il avait erré quelques temps, projoteur solitaire dans des couloirs infestés de choses peu reluisantes.
Puis, un jour en se réveillant, il avait entendu un grognement.
Dressant l'oreille, il avait reconnu les cris rauques des rocketeux.
Son neurone n'avait fait qu'un tour. Il appela des trolls à son aide.
Les rocketeux avaient pris leur temps avant de mourir, mais il put enfin récupérer les morceaux de chair tant convoités.
Il les avait chargés sur le gowap de Krünch, une sombre bestiole tétue et bouchée, ainsi que la précieuse fiole d'Elixir de Longue Vue.
Puis il s'était mit en route à l'appel du Pack.
Il avait traversé le Hall et ses dangers, esquivé les streums, projoté quelques fois.
Il s'était rapproché du Brasier, le point de rendez vous.
C'était alors qu'il entendit une grande clameur, et il se camoufla parmi les ombres.
"Vengeannnnnnce pouuuuuuur Chuuuuuulziiiiiiiiii !"
Le cri de guerre le terrifia, mais il ne put s'empécher de regarder.
Un groupe d'intervention chulzien se ruait à l'assaut d'un troll.
Le troll était puissant et majestueux certes, mais pas assez pour résister à cette attaque.
Les coups et les potions pleuvaient, les sortilèges fusaient.
Lorsque la fumée se dissipa, le troll était ligoté, enchainé.
Les chulziens l'emmenaient déjà loin du Brasier.
Nicky est un tom, et par cette qualité il avait reconnu le troll.
Les Chulziens avaient capturé Loinvu.

"On passera jamais!!" me gueula Pipo.
"Il le faut! Pour PackBringer!!"
Même moi je n'y croyais plus.
Les démons étaient trop nombreux, ils nous saignaient comme des gobs qu'on égorge.
Le poison coulait dans mes veines, les auras de feu emplissaient les cavernes.
Nus nous rapprochions du Brasier, je m'attendais à trouver les prêtres de la Flamme.
Mais aucun projo ne vint à notre secours.
Je m'étais trompé, il n'y avait personne, nous avancions aveuglément sans secours à attendre.
"Grumble!!!"
Il était temps de trouver quelque chose d'intelligent à dire.
"Courez!! Je vais les retenir!!"
Intelligent j'ai dit? Laisse tomber.
Je me retournai pour faire face à la meute qui nous coursait.
"Les bishaïs rouges j'en mange 10 au petit dej'!! Pis toi l'esprit follet ta mère c'est une chaude!!"
Mes frères profitèrent de la diversion pour s'éloigner de la poutre annoncée.
La horde démoniaque convergea vers moi.
Leur chef me sourit de ses dents pointues.
"Bisous bisous gentil trollinou" me dit l'erynie.
"4e cercle, suprême" me dit son CV.
"Là ça va être tendu." me dit le fantôme d'une voix placide.
"T'inquiète et admire l'artiste." m'entendis-je lui répondre.
Malgré l'envoutante présence de l'erynie, je bloquai et esquivai les coups de griffe suintant le poison des bishaïs de diverses couleurs.
Je régénérai comme je pouvais, luttant contre les effets du poison que je savais mortel.
"Bisous bisous gentil trollinou" me dit l'erynie.
"Tu te répètes chérie.
- Oui mais j'ai amené une surprise, un petit cadeau pour toi."
Je ne compris pas tout de suite.
Une forte odeur de musc emplit la caverne, puis un rugissement.
Et une gifle. avec un ours-garou derrière.
La plus formidable mandale que je me sois jamais prise.
La puissance du coup me fit tomber à genoux.
Les démons autour de moi se marraient.
"T'es cassééééé!"
Je me relevai sous leurs sarcasmes.
"Pas encore."
Un gros bishaï rouge s'approcha et me roxxa la tête.
Ses griffes percèrent à peine mon armure, mais suffisamment pour m'empoisonner mortellement.
J'étais à 2 doigts de la mort, très précisément 2.
Le venin brulait mes nerfs.
Un mouvement trop brusque, une simple activation, et j'y passai.
Mais je serrais les dents, et les regardai d'un air de défi.
"Je suis toujours vivant..."
Du coin de l'oeil je vis Glufur tomber.
Puis ce fut le tour de Slash.
La dague de l'erynie s'enfonça profondément dans mon coeur.
"Nooon!" Nicky hurla de rage et se jeta sur mes assaillants.
Il était déjà trop tard, et lui même tomba sous leurs coups.
Une fois de plus le Pack était décimé.
Mais une fois de plus, les survivants reprenaient le flambeau et poursuivaient notre quête infernale.

Je m'étais réveillé sous un soleil ardent.
Des voix piaillaient autour de moi.
L'une d'elle attira mon attention.
"Merde mon général. Krünch est dead."
Je repris mes esprits et me dirigeai vers la voix.
"Yo mon pote tu croyais me semer?
- Ben ça alors...attend que je te présente quelqu'un."
Il me montra un stalagmite.
"Derrière le caillou il y a Harharhar, c'est un fameux général."
Je fronçai les sourcils.
J'avais déjà entendu ce nom.
"Ca va te faire rire, mais en fait c'est K²."
Impossible, Kaï Kaï était possédé par un esprit, sympathique certes mais pas général.
"Ben non, mais le corps a changé de proprio depuis qu'il s'est fait latter." m'expliqua le dragon.
"Bon. Et alors?
- Il veut pas partir de K².
- Va y avoir exorcisme alors...
- Attend, c'est un général, il vient du passé, il lève une armée.
- Pourquoi faire?
- Euh...
- Donc ça va sentir le butoir.
- Si il vient du passé il doit connaître Packbringer."
Pas con le dragon.
Je me tournai vers Harcube et lui tendis une bière.
"Pose toi et discutons d'accord?"
Le tom resta planqué et silencieux.
"Il est très occupé." me dit Yo. "Il réfléchit toute la journée, il parle à des trolls et des esprits."
Merde, il est presque aussi illuminé que le vrai K².
Harcube sortit enfin de sa réserve.
Il posa ses yeux froids sur moi.
"J'ai l'Armure de l'Armée. Je cherche l'Arme de l'Armée."
Et après? Tu chercheras les tongs de l'Armée?
Je gardai mes commentaires pour moi.
"Nous aussi cherchons un décapsuleur, un qui pulse et qui déchire.
- Je connais ta quête. Je connais PackBringer."

Ca, ça changeait de d'habitude.
Nous avions parcouru le Hall de long en large.
Nous avions fouillé en des endroits aussi étranges que variés.
Nous avions rendu gloire et hommage a des esprits tout aussi étranges et variés.
Nous avions interrogé des trolls de tout horizon, de toute religion.
Les réponses négatives étaient légion, les positives étaient sybillines, voire incompréhensibles.
Mais Yo ne désespérait pas.
Il avait déjà trouvé un bout de réponse, une légende qui circule parmi le culte de Liha.
K-Os la lui avait sympathiquement synthétisée:
"J'en ai entendu des légendes à son sujet.
PackBringer peut saoûler n'importe quel troll en une seule gorgée.
PackBringer rend son porteur très philosophe, et légèrement Nauséeux avec le temps et la non modération.
PackBringer fait grossir le troll qui l'approche de trop près et trop souvent."
Nous sentions que nous approchions du but.
L'excitation se lisait dans les yeux du dragon.
"Je continue avec lui chef. C'est pas K², mais c'est pas grave."
- Je viens avec toi alors.
- NON.
- C'est à moi qu'tu t'exprimes?" dis je en me tournant vers le nouvel intervenant.
"OUAIS." Vroutch! L'aura de feu m'entoura et crama mes poils de nez.
"Par les balloches multiples de l'esprit de la vermine! Y'en a marre, à force!
- Tu les attire chef.
- Fous le camp avec Harcube. Je vous suis quand je peux."
Je ne pus pas.
Le Prince élémentaire de feu me poursuivit à travers les souterrains.
Son aura de feu se faisait de plus en plus puissante.
Puis ses griffes me lacérèrent.
Je soupirai en mourant à nouveau sous les coups des plus puissants démons.

J'ai rouvert les yeux au milieu de rien.
Lyandria ne m'a pas menti et m'a bel et bien déposé très loin.
Un long trajet me sépare de mon Pack.
Je ramasse mes affaires et rappelle mes gowaps.
La route est longue, mais faut bien la faire.
Je m'enfonce dans les souterrains.
PackBringer rit dans ma tête.
Nous sommes proches, nous y arrivons.
Notre héritage, le Mythique Décapsuleur, va bientôt nous revenir.


#. Message de Le Général le 7-06-2005 à 20:20
   Pays: Tokelau   Inscrit le : 27-05-2005   Messages: 30 (P'tit Gob')  Citer Citer

**Et sur le mur d'une caverne, non loin d'un tas de cendre qui fut un Prince Elèmentaire de Feu, figurait un dessin grossier...**


#. Message de Krünch le 10-06-2005 à 02:22
  [Ami de MountyHall]
44168 - ( )
   Pays: France   Inscrit le : 25-08-2004   Messages: 115 (Golem Costaud)  Citer Citer
Rage, colère, haine, humiliation...
Le coté sombre de la force m'envahit en une seule seconde.
La défaite était totale, une volée monumentale, une branlée à rester dans les annales.
Glufur, Nicky, Slash, Pan, Fopam, Pipo et moi, tous morts.
L'arme à la main et face à l'ennemi, certes, mais morts quand même.

MOUHAHAHHAHAHHA

Tristesse et honte.
Je tombe à genoux, les larmes inondent mon visage.
Une seule phrase de Pipo, griffonnée sur un bout de parcho par une main sanguinolente.
Le coup avait été violent et porté droit au coeur.
"L'Edentard est tombé."
Le symbole du Pack qui traîne solitaire dans les souterrains.
Il me semblait entendre ses gémissements, l'atroce cri d'agonie de la bouteille vide.

MOUHAHAHHAHAHHA

Je me relève péniblement.
Je ne peux me donner ainsi en spectacle devant les trollinets hordeux.
je reprends ma route, trébuchant sur les rochers.
Le coeur ne bat plus mais des spasmes agitent encore les membres.
La quête de PackBringer est morte de fait mais son nom survit.

MOUHAHAHHAHAHHA

Un stop.
Un coup d'arrêt net, brutal et définitif.
Je peux à peine tenir debout, et le rire dans ma tête me donne la nausée.
Nous étions si proches, et tout parait perdu maintenant.

VIENS

Tais toi.
Le Pack a échoué.
Nous n'en sommes surement pas dignes.
PackBringer aime la victoire, nous le savions depuis le début de notre quête.
La bière n'a plus le même gout, les champis ne parviennent pas à me calmer.

VIENS A MOI

L'Edentard est notre guide, notre coeur, l'incarnation de l'esprit du Pack.
Sa chute est la chute du Pack sa mort notre mort.
La voix dans ma tête se fait péremptoire.
Que fais tu encore ici? C'est fini pour nous, pour moi.

VIENS A MOI

Nous sommes la dernière des compagnies franches du Hallovar.
Le Pack a toujours existé, envers et contre tout.
Nous sommes les derniers de cette lignée, et PackBringer est notre héritage.
Il en a toujours été, il en sera toujours ainsi.
Les souterrains s'illuminent d'une lueur rougeatre, les couleurs bougent et se fondent.
Le prescientus reguis fait enfin son effet.

VIENS A MOI

Une forme flotte au mieu du chaos visuel.
Quelque chose a mi-chemin entre le crochet et le bélier.
Quelque chose que j'avais déjà vu griffonné par un esprit ancien dans un corps de jeune troll.

RENAIS

L'ordre est sans équivoque.
Mon esprit retrace toute ma vie a reculons.
Les événements se troublent et se mélangent.
Mes combats dans le Hall, le dur apprentissage de mon père, ma naissance dans le froid polaire du haut de la Montagne.
Je manque d'air, je tombe au sol inconscient. Mort?
L'ordre s'inverse et mes souvenirs se remettent dans le bon ordre.
La douleur atroce de ma première inspiration, les butoirs de mon père pour m'apprendre à vivre, tous les sales coups que je me suis pris au nom du Pack.

RENAIS

J'ouvre brutalement les yeux.
Je suis à plat ventre.
Une vilaine bosse orne mon front à l'endroit où il a percuté le caillou.
Je suis mort et né à nouveau.
Le voyage mystique a épuisé mon esprit, mais j'y vois maintenant plus clair.
La tristesse et le désespoir font place à une froide détermination.

MARCHE

Je me relève, la tête me tourne, je frotte ma bosse.
Mes lorgnons sont cassés mais j'en ai de rechange.
PackBringer m'avait montré la voie.
Tout ce chemin accompli pour en arriver à la défaite.
Ca n'était qu'une épreuve de plus, une épreuve qu'il nous fallait surmonter.
Nous avions connu la mort et la défaite.
Mais la leçon de PackBringer dépassait ce simple aspect matériel.
Le Mythique Décapsuleur est immortel, le Pack est immortel.

VIENS A MOI

Nous avons fait face à notre dernier combat en guerrier, l'arme à la main.
Nous avions bien combattu et nous étions bien morts.
Connaitre la défaite nous permet de mieux apprécier nos victoires.
Le Livre est l'âme du Pack de Crocs.
Il nous rappelle ce que nous sommes. Que nous ne sommes que cela. Que nous devons persévérer.
Persévérer.

MARCHE OU CREVE

J'espère que mes frères du Pack trouveront cette nouvelle voie.
Seuls les plus forts pourront la suivre, PackBringer se fait exigeante.
Je marche.


#. Message de El magnifico le 10-06-2005 à 15:29
45511 - Pipo Don Balez (Skrim 51)
- °¨|~Les Kanards Flingueurs~|¨° -
   Pays: France   Inscrit le : 19-12-2004   Messages: 57 (Momie Baveuse)  Citer Citer
Je les avais tous vu tomber les uns après les autres…

Pourtant nous étions descendu nombreux jusqu’au Grand Brasier comme convenu.
Mais là bas, les démons, êtres éthérés et autres débilités suprêmes nous avaient tendu un piège. Une embuscade de la plus belle perfidie. Pire même, certains d’entre eux déguisés en Trölls adeptes de Chulzi avaient kidnappé Loinvu sous nos yeux se téléportant on ne savait où. Loinvu était le contact que nous devions rencontrer ici même, notre unique espoir d’en apprendre plus sur PackBringer et sur le rituel.
Mierda !
J’étais aux premières loges pour tous les voir disparaître par le portail à quelques grottes du Brasier. J’y étais aussi pour voir la horde de streums déferler sur notre groupe. J’eus le temps de me retourner pour gueuler aux autres de faire machine arrière mais il était trop tard j’étais isolé et eux aussi étaient tombés dans l’embuscade. La suite fut confuse.
Krünch, Glufur, Slassh , Nicky tombèrent sous les coups . Pan et fôpam arrivèrent à me rejoindre. « Qu’est ce qu’on fait maréchal ? »
« M’appelle pas chef ! J’aime pas ! »
« Mais on t’as pas appelé chef, ducon. »
« Ah ouais, pardon j’avais pas entendu. Ben on fuit, et quand je le dis on se retourne. »

« Bon stop ! Ca m’a l’air bien ici »
« Euh j’ai toujours ce truc qui me colle » déclara fôpam
Putain ça faisait une semaine que cet esprit follet était à nos basques. Le skrim-hypno le regarda droit dans les yeux et lui chanta une berceuse. Je lui jouais pour ma part la 6ème de Bête-ôv-haine en lui réglant son compte une bonne fois pour toute.
Mais d‘autres saloperies s’étaient déjà ramenées : ettins, golem et fantôme et bien sûr démons. A leur tête un spectre coriace : « Bouhhhh toi ! » fit il à Pan qui commença à chanceler. Lui qu’était un véritable roc, c’était mal barré.

« Hé la bas y a du peuple ! » cria fôpam.
Diantre ça faisait des jours qu’on avait pas croisé un poilu ; que des cornus, des flageolants, des doubles têtes à la con mais aucun des nôtres…..
Le peuple était en fait deux bons gros Duraks et une sacrée bombe de femelle Skrim.
Caramba je faillis m’en étouffer en la voyant !!!

« Elle est a moi, elle est a moi ! » hurla fôpam.
« Euh oui mais là, aarghhh………..» râla Pan qui se faisait refaire proprement alors qu’on matait la mignonne comme des gros vicelards.
« Hé la Miss, mates ma peau de bête ! » beugla fôpam
« Regardes plutôt ma collection de trophées de chasse ! Bientôt une cinquantaine !» renchéris je.
« Euh mates mes bleus » gémit Pan qui s’écroula au sol, raide mais pas du bon endroit…
« Kikou ! Vous êtes trollgnons tous les deux ! Je serais ravie Pipo, que tu me montres ta collec et plus encore ! Trollisous. Au fait mon petit nom c’est Coquine ennivreuse.»

Visiblement je lui faisais de l’effet, et puis fôpam était un narcoleptique : en gros le soir il dormait a poing fermé, se prenant les coups de tout côté. Il captait qu’au petit matin les avancées de la veille au soir. J’invitais donc la belle à chasser ensemble et pour quelques coquineries nocturnes. Elle me rejoignit durant mon sommeil mais nous fûmes dérangés par quelques streums. Insatiable certes et courageuse de surcroît elle se rua sur eux dans sa petite nuisette sexy. J’en fis de même (mais non bande de naz, je porte pas de petites nuisettes sexy) mais le temps de prendre tout mon barda, je ne pus retrouver sa trace dans la nuit…
Sniif, j’étais amoureux et tout perdu. J’appris plus tard que la belle était retournée faire bronzette car elle m’envoya des messages affectueux parlant de bikinis affriolants et de piscine (beurk de l’eau !!).
« Viens là, on va t’en donner des bisous » me dit l’abishai verdâtre accompagné d’une nouvelle flopée de monstres. Fôpam se réveilla sacrément blessé mais eut le temps de fuir. J’attirais les monstres dans une autre direction mais ceux-ci furent plus rapides. Le venin du démon, les drains d’énergie du spectre et les coups de massue des ettins et du golem furent fatals. Je tombais au sol, une pensée pour ma douce coquinette que j’espérais tant revoir… J’avais même baptisée ma dernière mouche « Coquinette enivrante » pour me rappeler sa douce odeur de miel.
     Je lâchais l’édentard de la main droite pour m’enfoncer dans un doux sommeil…
Le chef ne me pardonnerait jamais cette erreur, cet écart de conduite. En tant que porte-édentard je ne devais risquer ainsi ma vie. Même pour la plus belle des trollettes. Et pourtant, aurait-il résisté à ma place ?

D’un dernier regard avant de sombrer définitivement, je vis fôpam qui s’en était brillamment sorti, se rapprocher de moi. Ouf ! Je n’étais pas le dernier à tomber. L’édentard sera sauvé et non souillé.

Et pour ma part j’allais revoir le soleil. Ca ne m’était pas arrivé depuis fort longtemps.
Et pourquoi pas au bord d’une piscine (beurk de l’eau !!) en sa compagnie…

Une ultime fois, PackBringer rugit jalousement dans ma tête :
« Tu te relèveras Porte-édentard ! Tu continueras à te battre pour moi Maréchal ! Et tu l’oublieras ! »
Elle n’aimait pas les infidèles…


#. Message de Krünch le 12-06-2005 à 20:55
  [Ami de MountyHall]
44168 - ( )
   Pays: France   Inscrit le : 25-08-2004   Messages: 115 (Golem Costaud)  Citer Citer
J'avais marché longtemps, l'esprit vide, le neurone au repos.
Mes réserves de bière s'épuisaient à vue d'oeil.
Le soir, des myriades de chauvesouriel se jetaient sur mon bivouac.
Je passais des heures à leur arracher les messages de leurs pattes, à les manger.
Plus les quelques minutes à lire les messages.
Les informations tombaient au compte-goutte, et pourtant chacune était dangereusement alarmiste.
Les Livres eux-mêmes s'acharnaient à se cacher, à nous cacher leurs révélations.
Mais le chemin était déjà ouvert.

Les messages en provenance du Pack étaient tout aussi nombreux.
Nous étions dispersés aux quatre coins du Hall, il nous fallait nous regrouper.
Mais parmi les messages l'un d'eux attira mon attention.
"Salut Chef c'est Fopam."
C'était l'écriture de Fopam, enfin ce qu'il disait être de l'écriture.
"Chu enkor vivant."
Hein? Quoi?
"Chu en bas. J'm'ai fofilé ent'les streums."
Mais comment...
"En kourant. J'tais blessé alors j'm'ai barré après ke l'Pipal i's'soit fait kill."
Mais le venin, les beignes, tout ça?
"Incroyab. gé u un pot d'koku."
Fopam? Du pot? C'était bien la première fois.
Fopam, c'est notre poissard, le genre de troll qui perd au tonk malgré un carré d'as.
Mais là il avait tenté un pari à 27 contre 1.
Et il avait gagné.
"J'vais po prend' de risk. J'me r'mets et j'vais shairsher l'Dentard."
Et les streums? Ils suivent pas?
"Y'a k'un Prince Bishaï noir ki veut ma po. I'danse po mal, j'vais l'gérer."
Ca va te prendre combien de temps?
"J'en ai pour po long. J'm'ai fait des injektions intrakardiak de glaciérine ultrakoncentrée.
C'tait d'la bonne, j'me sens r'pousser d'partout, en plus d'avoir une karapace."
'Tain, j'savais même pas qu'on en avait.
"J'te rekontakte dès k'j'l'ai."

Je gambergeais toute la nuit, envoyant des pensées de soutien à Fopam.
Ca me coutait pas cher, pis ca risquait pas de le perturber.
Je repris la route le lendemain, descendant toujours plus loin dans les cavernes.
Je commençai à sentir la bonne odeur de la bière fraichement brassée, le bruit de la pression qui coule.
Mon odorat était formel: j'approchai de la tanière du Pack.
Deux jours plus tard, je vis enfin ma destination.
Hoche me faisait des grands signes.
"Hugh T'chief t'es enfin là calice de taberwouaik ça fou'ait du bien de te vou'air!
- Des nouvelles de Fopam?
- Pantoute quedalle de quedalle tabarnak prend une binouze."
Je me laissai tenter, et pas qu'une seule fois.
Le gob messager arriva dans la nuit.
"L'spektre s'est barré. Le Prince black me kolle toujours o kul mais ça va."
Bon. Tu as pu y aller?
"J'm'ai approché, yavait sonneper."
C'est pas ça la question.
"J'leur ai repiké l'Dentard sous le nez. Je l'ai. Gloare o Pack."
Je poussai un rugissement de joie.
J'étais tellement content que je serrais Hoche dans mes bras.
Puis je le ranimai pour lui faire part de la nouvelle.
Nous picolâmes longuement cette nuit là.
Bordel, je n'étais même plus en colère contre Pipo.
Notre honneur était sauf, nettoyé.
L'Edentard flottait à nouveau.

MOUHAHAHHAHAHHA

Mes rêves furent doux, PackBringer y brillait de tout son éclat.
Mais le matin nous emmena une gueule de bois phénoménale.
Et un message annonciateur d'un nouveau défi.
"Nous avons besoin de vous. Etes vus prêts?"

L'Edentard claque au vent des souterrains.
Nous sommes prêts.
Mais d'abord, faut que j'engueule Pipo...


#. Message de Kaï Kaï le 15-06-2005 à 01:18
  [Ami de MountyHall]
45352 - Kaï Kaï (Tomawak 50)
- Enfants de la Flamme -
   Pays: France   Inscrit le : 16-09-2004   Messages: 299 (Golem Costaud)  Citer Citer
Alors alors, tu l'a engueulé comme il se doit le fier à bras qui lache l'étendard pour un autre à la moindre trollesse ?
J'espère que l'actuel porteur saura le conserver et s'en montrer plus digne :P


#. Message de Krünch le 15-06-2005 à 21:01
  [Ami de MountyHall]
44168 - ( )
   Pays: France   Inscrit le : 25-08-2004   Messages: 115 (Golem Costaud)  Citer Citer
je vois pas en quoi ca concerne un esprit
occupes toi de retrouver ta vie au lieu de chercher la poutre dans celle des autres

cache toi sans-corps ou tu vas te faire bouffer


#. Message de Baff le 15-06-2005 à 21:11
45363 - Baff Dent Tafass'ss (Kastar 60)
- Le Pack De Crocs -
   Pays: France   Inscrit le : 5-12-2004   Messages: 91 (Momie Baveuse)  Citer Citer
Cela dit, ça ne se fait pas de lâcher l'édentard. Ca mérite une punition.
Le nouveau porteur a l'air de très bien assuré devant les Princes Abishaïs. Prometteur ce nouveau porteur !


#. Message de Hochelaga le 16-06-2005 à 21:56
105229 - Agare (Skrim 3)
   Pays: France   Inscrit le : 10-01-2005   Messages: 877 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
[Extrait du journal de Hochelaga…]

Hugh la Gagne….

Grrrr…caaaaliiiicce….ma tanière….je suis encore à ma tanière….mmmmmmh caaalice de Hure…. Ma maudite tsi tanière….et me voila drapé de la tête au pieds comme un durack de parade, fendu comme un skrim de calice !!!…Tabarnacle !!! mais mais…arghhhh

…Aujourd’hui je m’en tiens une bonne, avec les kamarades de combat en attente du grand saut on s’en ai pris une bonne dans la caverne du Pack….Les Edentard sont dressés, les armes chauffés, les boucliers décabossés…mais mais…ç’est quou’ai ce délire…. !!!!!

Calice de Hure, mais qu’est ce que je fait là..brandebuck de tabarnacle, ts’i ma fou’ai m’en souvenir……brume…..on entends au loin ricaner et siffler PackBringer…mais quand est ce que cela a commencé…..souvenir

….à ma tanière, il y avait George le troll et son pote shuipabo, Nabuko et Sereal…on venait de discuter affaires. Nous avions envoyé au soleil ts’e hostie de Boody avec d’autre calice de streum’s, un biseness encore à régler…et…j’attendais l’arrivé de Bruhum sous peu pour se joindre à la conversation….mais il était encore occupé à dresser un calice de gowap….probablement.
Le wiki coule à flots….à ce moment là j’aurai du savoir que PackBringer ne m’avait pou’ai oublié….dire que je m’étais même fait un petit jardinet histoire que les frères du Pack est leur taf de vitamine…pantoute j’y tiens de tabarnack…mais deux jours déjà que j’avais reçu les mystérieux appels de Pipo. Réunir les frères du Pack….etc….j’aurai du m’en douté…elle se réveille….

Vlan.bam badabaoum !!!!

…La porte de la tanière s’ouvre dans un fracas…..une ombre s’allonge…la lumière des feux brille derrière ce personnage….un gowap jappe dans la cour de la caverne…
Mes kamarades décidèrent de continuer leur route….c’est sur mon visiteur était la pour mou’ai !!!!
Baff’ !!!! Bon fini de te pogner le culs….on part en chasse….au streum..   Gnarko a pisté un basilic…ça va chier des gosses… !! binh wouai il ne parle pou’ai comme ça le Baff’…mais il gueule souvent et ça rentre pas dans mes cahiers…. Et pis ça fait mal aux oreilles de calice….

Vl’a ti pou’ai que je remets mon barda et en route de caliceee….

Course, camouflage, chauve-souris, pseudo-dragon, le muet !!, on courre, échauffourée, chauve-souris, camouflage et projo, le basilic est prêt à être mis sur la broche que Clem Clem le muet, que l’on croyais transformé en pierre décide de s’inviter à bouffer….popo, camouflage et course à pieds…on lui laisse les brochettes mouhahaha…rien à curer de tabarnack….un gens foutre j’te dits….boum !!! ou plutot Pfrouccch !!! me revoilà au soleil même pas le temps de finir ma phrase, taper une binouze avec Baff’ fraîchement retrouvé…le pseudo dragon m’avait attrapé…..
Tabarnacle !!!!

PackBringer est ce tou’ai qui m’empêche de m’éclater sur la voie de la sainte bidouille, je résiste !!!! J’abandonne les armes, je me lance dans une conversion de la foi, je lance rituel sur sur rituel de la peste, je vends, j’achète des champignons nan nan !!!, tout pantoute mais pas la guerre…..
Mais PackBringer souffle encore à mes oreilles…..et siffle…..T’si vais pou’ai te laisser pantoute….
Arrrghhhh Calice de Hure…..


Rien à y faire, j’en parle au Tcheif ki kroustille, à Yo mon diplodragonpote, on conférence et on placaute sur notre devenir, conversation à trois….quatre ?..une autre présence…bon…on continue….
« Ok, les tonneaux sont prêt de tabarnacle, y suffire d’y déposer ton ambroisie, Yo, pour le TonTon Wo…J’ty jure qu’il va aimer ca…mais tabarnacle y en a toute une réserve…. »
……la présence se fait de plus en plus présente…..qui ?
« et l’Autre Gonophore Y Veut Qu’ouai, Il Pense Qu’il Va Passer Ses Journée A Boire A l’Oeil De La Tanière…. »
Elle est là…elle s’approche….calice…de foin….arghhh est ce PackBringer ?….une ombre se jette sur mou’ai…un casque nou’air me tombe sur le crâne….dans mon esprit….un cri
« Ca va birouetter du tabouret »….arghhh je suis propulsé aux tréfonds de mon mou’ais….

Hugh la gagne, Je suis Hoche le noir…ça va tanbourinet du Dawa…tabarnacle on va le bouger le Hoche….finis d’astiquer les bidouilles et frotter des crânes de troll aussi lisse que mon calumet !!!
CERVEZA Y SANGRE !!!!

…Siffle….siffle…..mon heure arrive…….

Tout s’accélère….la transformation continue…..

…chante ….siffle …..

….Voila….c’est encore obscure…il me manque encore des bouts….je tape les cartes avec les collègues autour de ma tanière,….ma tanière…je suis encore à ma tanière….Je viens de me réveiller, les piques s’enlisent dans la vase, les cavernes s’éclairent de feu d’ici et là…combien sommes nous ? on campe avant le grand départ…quel départ ?….on nous parle d’un DAWA….d’une guerre….d’un règlements de compte…une chasse au champignons....Mouahahahah...bof!! .il me manque des boutes pantoute de cette histoire…….


#. Message de Krünch le 17-06-2005 à 11:40
  [Ami de MountyHall]
44168 - ( )
   Pays: France   Inscrit le : 25-08-2004   Messages: 115 (Golem Costaud)  Citer Citer
T'inquiètes, Hoche le Noir, la guerre approche.
N'entends-tu pas résonner dans le Hall le chant de marche du Pack?


Dans une caverne on a grandi
Depuis tout jeune on prend des gnons
L'acier tranchant c'est notre vie
Et nos loisirs c'est la baston

Baff le bourrin était un rustre
Il frappait fort et trop souvent
C'est à 4 ans avec un lustre
Qu'il avait tué ses deux parents

Pan le massif était balaise
Il tuait les gnus a mains nues
Il aimait jouer avec les nelfes
En lançant des enclumes dessus

C'est en marchant dans les entrailles
Que l'Pack de Crocs monte à l'assaut
Et par le fer des haches de bataille
Tailler les chairs et broyer les os

Fopam le haut était immense
Il cassait les streums en toussant
Il sautait par dessus les tanières
En piétinant les trolls c'était marrant

Pipo le véloce était rapide
Il doublait les bishaïs en courant
Il parcourait les caves du Hall
en 20 dla et encore y'avait du vent

C'est en marchant dans les entrailles
Que l'Pack de Crocs monte à l'assaut
Et par le fer des haches de bataille
Tailler les chairs et broyer les os

Slash le berserk était avide
Il s'énervait quand on pillait
Il frappait aussi bien sur les amis
Mais c'est pas grave on lui rendait

KaïKaï le sage savait écrire
Il ne s'entrainait pas souvent
Et bien sur il s'est fait pourrir
Il n'etait pas très utile au clan

Hoche était bien trop gentil
Il fut tué plus de 10 fois
Mais comme il fait bien les bidouilles
quand il revient on l'engueule pas

C'est en marchant dans les entrailles
Que l'Pack de Crocs monte à l'assaut
Et par le fer des haches de bataille
Tailler les chairs et broyer les os

/* paroles et musique de Penofchaos, remaniée par et pour le Pack
la musique originale est dispo sur ce site
hesitez pas c'est de la bonne */


#. Message de Krünch le 27-06-2005 à 14:53
  [Ami de MountyHall]
44168 - ( )
   Pays: France   Inscrit le : 25-08-2004   Messages: 115 (Golem Costaud)  Citer Citer
Tout ça pour ça


#. Message de Krünch le 12-07-2005 à 15:36
  [Ami de MountyHall]
44168 - ( )
   Pays: France   Inscrit le : 25-08-2004   Messages: 115 (Golem Costaud)  Citer Citer
La marche avait été longue et pénible, mais nous y étions arrivés.
L'aide de Barrak s'était avéré providentielle, et avait considérablement réduit les difficultés du trajet.
Je regardai une dernière fois les trolls qui marchaient avec le Pack.
Nos alliés avaient réagi positivement à notre appel et ils étaient plus motivés que jamais.
Nous franchîmes le dernier portail, celui qui nous amenait près de la Porte d'Orient.

La situation sur place était tendue.
Quelques frères du Pack étaient déjà sur place et se faisaient laminer par des streums, particulièrement virulents en ce lieu.
Je beuglai mes ordres de rassemblement afin de lutter plus efficacement.
En quelques heures la situation devint plus vivable.
Les morts étaient nombreux, mais les survivants l'étaient encore plus, et les streums tiraient la tronche.
Enfin un peu de répit, je me tournai vers les Flammeux qui squattaient la Porte.
"Bon, c'est pas tout ça mais c'est chaudard ici, ce serait bien de bouger avant de se reprendre une déculottée.
- ...
- Allo? Ya quelqu'un?
- ...
- Euh...bon...euh...je voudrais pas avoir de vous presser mais quand même...
- ..."
Derrière moi, la grogne commençait à monter parmi mes frères du Pack.
"C'est quoi ce foutage de gueule?
- On fait quoi chef?
- J'sais pas, ça sent l'embrouille.
- J'aurais plutôt dit que ça pue le paté.
- Nan ça pue le sac à patates qui pue la patate.
- En parlant de Patate, trouvez le moi. Le Loinvu doit pas être bien loin."
Le Général m'interrompit.
"Ca Me Ferait Mal. Le Loinvu Ca Fait Une Semaine Qu'Il S'Est Barré.
- ??!!??
- Ca Sent La Manipulation.
- Ben par chez nous on dit pas ça comme ça mais on trouve aussi.
- Méfions Nous.
- Ben surtout toi en fait...
- J'Ai Passé Un Accord Avec Les Prêtres De La Flamme: Je Dois Rencontrer Le Loinvu, Et je Dois Leur Rendre Leur Prêtre."
J'essayai à nouveau la parlante avec les Flammeux.
"Toctoc? Ya pas moyen de discuter avec quelqu'un?
- Oui?
- Ah enfin. Bon, on est venu, vous avez un plan? J'veux dire, avant qu'on soit tous morts.
- La priorité est de localiser le corps de Loinvu. Et d'attendre les téléporteurs."
Ca c'est du plan.
Hoche notre shaman avala quelques champignons pour entrer dans sa transe méditative.
Son oeil spirituel retrouva le corps de Loinvu, assez loin et en mouvement rapide.
Et effectivement libre des Chulziens.
Je fis part de la nouvelle aux Flammeux.
"Et maintenant?
- ...
- Ah? Tout ça? Okioki..."
Je n'eus pas le temps d'approfondir cette passionnante conversation.
Un hellrot s'était incrusté dans nos lignes et nous ravageait.
Il fallut un brutal assaut coordonné pour mettre fin à ses exactions.
Mais plusieurs de nos alliés et du Pack avaient déjà succombé sous ses griffes.
La moutarde commençait à me monter au nez.
On était pas venu ici pour nettoyer la Porte.

Les plus gros dangers étaient passés, mais j'avais perdu la moitié des trolls que j'avais emmenés dans cette histoire.
Je me sentais à la fois coupable et terriblement frustré de n'avoir pas pu les conduire vers la bataille promise.
Je n'avais pas toutes les cartes en main, et nos employeurs semblaient peu disposés à nous parler de leur plan.
Situation exécrable, j'avais de plus en plus l'impression de me faire mener en bateau.
La colère, la frustration du Pack étaient palpables.
Et soudain, tout bascula.
Le corps de Loinvu apparut brusquement au milieu du combat.
L'esprit qui l'occupait me regarda, un sourire narquois aux lèvres.
Il avait un-je-ne-sais-quoi dans les yeux qui me rappelait quelqu'un.
Kaï Kaï? Mais c'était impossible.
Son fantôme hantait nos cavernes, nous lui parlions régulièrement.
Harcube profita de cette apparition et se jeta sur lui.
D'un geste, je donnai ordre au Pack de resserrer les rangs et empéchai quiconque d'intervenir.
Tout fut réglé très vite.
Les pouvoirs du Général se déversèrent sur le corps de Loinvu et l'esprit qui l'habitait.
Les suppliques au feu de ce dernier ne le sauvèrent pas.
En un instant, Harcube se retrouva dans le corps de Loinvu, et l'esprit dans celui de K².
Dans un ultime effort, celui-ci arracha et goinfra le champ al'piquien que le corps de Loinvu portait.
Je m'interposai alors.
"Bon ça suffit les guignols. Chacun chez soi et on compte les points."
Une bagarre comme celle là, ça mérite pas de s'éterniser.

Les Flammeux récupérèrent K², qui repris peu à peu ses esprits.
C'était bel et bien lui.
Je lui jetai de loin un regard haineux et peiné en même temps.
Tout ce temps à subir ses mensonges...
Je venais de perdre un ami.
Je me tournai vers Harcube.
Le corps de Loinvu lui convenait un peu mieux, bien que je me doutais qu'il aurait préféré un kastar de course.
Tant pis, des fois faut pas être trop difficile.
"Hélas J'Ai Encore Cette Laisse.
- Comment K² a-t-il pu échapper aux Chulziens?
- Grâce Au Champ Personnel Al'piquien. Mais Il L'A Détruit, La Laisse Est À Nouveau Active.
- Génial.
- Je Me Sens Attiré Vers Le Propriétaire De La Laisse."
Ouais, ben moi c'est des vacances qui m'attirent.
Manque de bol, les Flammeux avaient l'air furax.
Dire qu'ils nous en voulaient étaient en dessous de la vérité.
Les insultes et les tentatives d'intimidation me tombaient dessus comme une pluie battante.
Sans compter les provocations que Pipo reçut de K².
Ca n'avait jamais été l'amour fou entre eux deux, mais là c'était pire que tout.
Mes demandes d'éclaircissement restèrent lettre morte auprès des ambassadeurs de la Flamme.
Nous étions passés de la diplomatie du silence à celle du tirage de tronche.
Ca me va aussi, j'en ai une grande.

Harcube, sous le pouvoir de la laisse, se mit en route.
Mais nous avions encore des petites affaires à régler.
La vie du Pack n'allait pas s'arréter pour si peu.
Un différend entre Pipo et Baff requérait notre attention.
L'ambition du Maréchal se heurtait à la volonté du Plus-Croc-que-Kro.
Ce désaccord ne pouvait se régler que par une petite discussion à bras cassés dans une caverne tranquille.
Hoche s'occupa des paris, comme il se doit.
Malgré un premier round d'insultes particulièrement intéressant, tout ne se passa pas bien.
Les chougneries du Maréchal retardèrent l'affaire, et l'arrivée impromptue d'une bande de streums à fort potentiel de destruction géna la discussion.
"Bordel ya pas moyen d'être peinard 2secondes !
- Fais chier, j'voulais castagner Pipo moi !
- Va te faire toungiser Baff.
- Tape un streum ca détend.
- C'est marrant ya pas de démon.
- M'ais t'si tchief calice de tabarnak v'la ti p'ouai une paire qui s'ramène les gosses à l'air !
- I'sont pour moi !!
- Fopam, qu'est ce tu glandes?
- J'fais ça qu'est ce que j'veux! D'abord !
- Euh...bon d'acc...évites de crever.
- Bon ok j'viens.
- VROUTCHH !!
- Tiens ça y était pas ça tout à l'heure.
- J'SUIS LE CADEAU SURPRISE
- Sympa ta couronne tu me la prêtes?
- T'ES PRINCE? NON. MOI SI.
- Elémentaire de chiotte. Viandez moi ça les schtroumpfs.
- Bam! Bam! Bam!
- Ben v'la le prince des carpettes.
- On a battu un record là non?
- Ya même son harem succubique.
- Yes'aye ça va l'faire !
- On viol'co chef?"
Evidemment que oui.

La situation n'avait pas évolué avec les Flammeux.
Leurs regards gourmands se posaient sur le Pack, je sentais les crocs leur pousser.
Je cherchais des réponses au pourquoi du comment mais ils s'enfermèrent dans un silence qui me laissaient comme un gland avec mes questions.
Je les titillais mais c'est à peine si je reçus un regard.
Tant pis, qu'ils magouillent dans leur coin.
Seul restait Harcube pour essayer de comprendre.
"J'comprend pas.
- Quoi?
- Pleins de trucs. Ce qui s'est passé lors du transfert d'esprit, entre autres.
- Ils Ont Tenté Un Truc Qui N'a Pas Marché.
- Quoi?
- Je Ne Sais Pas. Mais Il Y Avait Trois Esprits Présents. Le Mien , Celui De Kaï Kaï, Et Un Autre.
- Quel autre?
- Je Ne Sais Pas. Un Esprit Fort Et Malsain, Similaire À L'esprit Du Loinvu Mais Pas Tout À Fait Lui.
- J'ai entedu parler de l'esprit de mort de Loinvu.
- Nope, C'est Pas Ça. Mais Presque."
Je jetai un regard écoeuré vers les EdF.
Et après vous nous accusez de jouer avec les esprits?

Et soudain...
"Yé pisse sour la Flammé !!!"
J'en fus scotché.
Quoi? Qui? Comment?
J'avais reconnu l'accent de Pipo.
Je voyais les regards haineux des Flammeux converger vers le Maréchal Mordant.
Les prêtres sortirent enfin de leur silence obstiné.
Pour me gueuler dessus.
M'enfin, c'était déjà ça.
"On veut réparation, la Flamme l'exige.
- Erf, ça se comprend. Nous on veut des explications.
- Il ira se repentir en priant le Feu à la Porte d'Orient.
- Je vais lui en parler. Au sujet de ces explications, j'aimerai bien savoir ce qu'il s'est passé.
- En attendant on le déclare hérétique.
- Bien. Et sinon pour ces explications?
- ..."
Bon d'accord.
Je chopai Pipo à part.
"Toi, tu commences à me les briser.
- Yé pas fait espresso!
- Tu veux aller prier le dieu du feu?
- Y pis quoi encoré? Léchare los cojonès de Kouard Kouard?"
Bon d'accord aussi.
Ca allait pas être simple.
Je pris ma plus belle plume de harpie et un vieux bout de parcho pour rédiger ma réponse diplomatique.
"Il ira pas."
Et voila.
Ya plus qu'à attendre les premiers projos.
Par mesure de précaution je prévins nos alliés.
"Ca va chauffer. Evacuez avant de prendre des mauvais coups.
- A ce point là?
- Même plus."
Ils se mirent en route, pendant que le Pack se préparait à mourir.

La tension était à couper au couteau.
Aussi bien dans le Pack qu'à l'extérieur.
L'embrouille entre Baff et Pipo dégénéra à vitesse grand V.
Un matin, je trouvai une lettre sur mon oreiller: la démission de Baff, et son départ du Pack.
La pression avait elle été trop forte?
"C'est pour forcer le changement." écrivait il.
Je répondis par un ultimatum.
"On arrange le coup. Reviens.
- Pas tout de suite.
- Tant pis."
Marche ou crève, avait promis Packbringer.
Baff serait-il le premier à crever?
Restait à s'occuper du cas Pipo.
"Toi, va falloir arréter de faire n'imp.
- Yé pas...
- fait exprès je sais. N'empèche.
- Yé rien fait!
- Tu me casses les oreilles, les pieds et le job des plomates.
- Mais...
- La ferme! Tes chougneries fatiguent tout le monde. Si t'as les nerfs, passe les sur les streums.
- Mais...
- La ferme encore! J'crois que t'as besoin d'un retour aux sources.
- L'tchief a bien parl'ai calice t'si as oubli'ai qu'on est p'ouai des danseuses on ai l'Pack de Crocs taberwouaik.
- Comme il dit. Tu vas aller faire un tour et méditer.
- T'si va r'tourn'ai sur la stèle tabarnak.
- Tu reviendras quand tes gosses auront repoussés.
- Ma qué y'accepté cette sentenza.
- J'y compte bien. On attend ton retour avec impatience."

La pluie de projos tardait à venir.
Les streums étaient amusants, mais ça allait sentir le cramé dans pas tard.
Pis on était pressé.
On n'avait pas que ça à faire, aussi beuglai-je l'ordre de départ.
Dans le plus grand désordre le Pack et ses alliés firent leurs valises et mirent les bouts.
On avait du taf sur la planche.
Les nouvelles étaient inquiétantes.
Les Flammeux négociaient avec les Chulziens pour le rachat de la laisse.
Négocier? Pourquoi nous avoir fait venir si une négociation suffisait?
Je remballais ces nouvelles questions, inutile de poser la question.
Manifestement les prêtres du feu ne réagissent que quand on leur tord les noix.
Et si la connaissance est le domaine de Khwadj, c'est de la connaissance cachée et secrète qu'il parle.
Je trouverai mes réponses ailleurs.
Et je tordrai ce qu'il faut tordre plus tard.
PackBringer m'appelle, et la route est encore trop longue pour discuter dans le vide.


#. Message de Fassdherat le 24-08-2005 à 01:06
  [Ami de MountyHall]
49604 - Fassdherat (Tomawak 60)
- Le Syndikat Vitiktroll -
   Pays: France   Inscrit le : 18-11-2004   Messages: 283 (Golem Costaud)  Citer Citer
L'arrivée du Général dans le corps de Loinvù fût suivie de peu par un autre évènement important, quelque part ailleurs dans le hall...

Le hasard -mais existe-t-il vraiment?- voulut que ce soit sur un jeune Tomawak, pas bien brillant mais suffisamment maladroit pour déclencher certains phénomènes hautement improbables, que le destin jeta son dévolu...
A la recherche de l'Edentard perdu.

[Pages : 1, 2, 3, 4, 5, ..., 21, 22, 23]

Pour poster une réponse sur ce Forum, vous devez d'abord vous connecter

Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez d'abord vous inscrire.

 Changer de Forum Post reply  New post
[ Contact : ] - [ Heure Serveur : 02:16:20 le 18/10/2017 ] - [ Page générée en 0.034 sec. ]