header
Accueil
Règles
Les 5 Races
Histoire
Classements
Forums
Taverne du Chat
Inscriptions
Jouer son Trõll
Packs Graphiques
Goodies
Nous Contacter
Soutenir le Jeu.
Notre Boutique.
Liens
Webring
Crédits
 
  Ze T-Shirt
T-shirt
 MountyHall
Référencé sur
Tour de Jeu
Ludimail
PBeM Rank
Gamers'room
Votez pour ce site !
Jeux Web : la communauté des joueurs de jeux gratuits par internet
Jeux Alternatif
 
[Valid RSS]
Valid HTML 4.01 Transitional
CSS Valide !
WebAnalytics
HG
Nous sommes le
HM HD
 
 
BG     BD
 Bienvenue Invité    S'enregistrer   Connexion Search the Forum  Display List of Forum Members
Forums Tous les Forums
ligne Forum Histoires, Quetes et Actions d'Eclat - La vie des Trõlls
DON MountyHall
Modérateurs de ce forum : Aghabeu, Loinvu, Modérateur 6, Modérateur1, Modérateur2, Modérateur3, Modérateur4, Modérateur5, Schtroumpf, TilK, VYS, Xaruth
Lorsque vous écrivez sur ce Forum, vous devez vous mettre dans la peau de votre Trõll. Merci de ne pas faire de Hors sujet ni de Hors jeu.

Printer Friendly Version Post reply  Post New Topic

#. Message de Smash- le 22-04-2014 à 10:55
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Journal
Entrée 7.

Le temps passe, et nous commençons enfin à remettre en ordre ce qu’il
reste des écrits de Gromm. A force de patience pour rassembler les bouts
éparpillés par les précédents habitants de la tanière - et sauver de
l’oubli et des dégâts du temps ce qui peut l’être - nous avons maintenant
une vision plus claire de ces expérimentations. Pourtant, leur finalité
nous échappe toujours.

Il est certain que le Sage s’adonnait tous azimuts à des mélanges magiques
dignes des plus extravagantes encyclopédies de l’ACE. Prenons un exemple :
"Faire bouillir un grand chaudron de sang de Xorn, puis y ajouter trois
queues de rat garou en répétant l’incantation ‘Gàrflïnkà gïménûs !’ jusqu’à
ce qu’une odeur nauséabonde se dégage du liquide. L’appel sera distant.
Utiliser une bulle magique pour s’isoler des bruits extérieurs. Respirer
lentement à plein poumons
". Une expérience prometteuse parmi tant d’autres !

Malgré tout, nous sentons que nous touchons au but, même sans savoir ce
qu’il est. Une chose est sûre, il va nous falloir tenter de reproduire ces
rituels si nous voulons en apprendre davantage, car ces parchemins gardent
bien leurs secrets. Espérons que le “Sage” n’était pas simplement un
intoxiqué en quête de nouvelles sensations...

Résumons.
- L’invincibilité, la magie, et surtout la possession (des corps, des âmes, des
choses, …) sont au cœur de ce mystère ;
- Les expériences impliquent de nombreux composants de créatures du Hall,
des sortilèges et des invocations peu avenantes ;
- Les tentatives fructueuses de Gromm font toutes mention de “visions”,
“appels”, “voyages”, ou encore de “contrôle”.
- Nos prédécesseurs ont disparu mystérieusement.

Nul besoin d’être un génie pour comprendre la situation ! Quel que soit le
grand pouvoir qui se cache derrière ces recherches, nous nous devons d’être
extrêmement prudents. Rien de tout ceci n’est très naturel. Il est certes
hors de question de faire marche arrière - car nous devons absolument
comprendre - mais aucun de nous n’a l’intention de connaître une fin tragique !

S.


#. Message de Smash- le 28-05-2014 à 12:15
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Chapitre 5 : Mains à la patte, et ratés au court-bouillon


#. Message de Smash- le 28-05-2014 à 12:16
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Expéditeur (Id)Eneth

Destinataire(s)Smash, PingoinEnRute
 
Mes bons amis,

Après quelques temps sans nouvelles, l'inquiétude m'a gagné et j'ai décidé
de vous rejoindre, afin de vous aider dans vos recherches. A force de patience,
j'ai réussi à pister votre trace et ne tarderai probablement pas à vous rattraper.

Mes recherches sur les arcanes magiques ne me mènent à rien, j'aurai peut-être
plus de chance en les liant aux vôtres, si vous le permettez.

Je suis convaincu que nous nous verrons sous peu !

Bien amicalement,

Eneth.


#. Message de Smash- le 28-05-2014 à 12:31
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Journal
Entrée 8.

Le message d'Eneth fut une réelle surprise. Son arrivée, à peine quelques
heures plus tard, encore plus. Si le jeune Kastar a pu pister notre trace -
et découvrir la tanière - si facilement, alors d'autres le peuvent aussi.
Nous nous devons d'être discrets. La dernière chose que nous souhaitons est
de voir débarquer une bande de visiteurs trop curieux...

Néanmoins, l'aide inattendue de notre ami est la bienvenue, car il y a fort
à faire. A peine a-t-il eu le temps de poser son baluchon, que Ping a
aussitôt entrepris de le mettre au courant de nos découvertes et de nos
recherches. L'empressement de ces jeunes Trõlls me fait toujours sourire !
Alors que j'écris ces lignes, j'ai l'impression de revoir les deux
Trollinets que j'ai élevé. A l'époque, on aurait pu les recouvrir
entièrement sous la montagne de parchemins devant laquelle ils sont en
train de s'extasier. Au moins, le temps passé à leur apprendre à lire
n'aura pas été vain !

De mon côté, j'ai entrepris de préparer notre environnement de travail. La
tanière est maintenant aussi ordonnée qu'elle puisse l'être, et, dans
l'âtre, nous avons placé le plus gros chaudron que nous avons pu trouver,
afin de mener nos expériences. Le protocole retenu est assez simple :
choisir les mixtures notées comme prometteuses par le Sage, et tenter de
les reproduire. L'objectif l'est encore plus : découvrir si Gromm disait vrai !

J'avoue être bien plus dubitatif que mes compagnons sur l'existence
potentielle d'un "ultime pouvoir". En effet, si une telle chose existait,
elle aurait été révélée depuis longtemps déjà ; difficile à croire qu'elle
puisse avoir mystérieusement sombré dans l'oubli ! Ping et Eneth, eux,
spéculent déjà sur la nature fantastique de notre "découverte prochaine".
Peut-être ai-je abusé de ces livres de contes lorsqu'ils étaient enfants…

S.



PingoinEnRute ( 106427 ) a lu avec application un Sortilège

Eneth ( 104147 ) a lu avec application un Sortilège


#. Message de Smash- le 29-05-2014 à 13:58
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Journal
Entrée 9.

De tous les parchemins, le plus prometteur nous propose une recette
particulièrement simple, décrite comme "très efficace" à trois reprises. Nous
nous sommes donc tournés vers cette dernière pour notre "expérience du jour",
comme mes jeunes amis ont baptisé nos recherches quotidiennes.

Pour cette fois, il nous faut simplement broyer des champignons dans un fond
de sang de Goblin, "jusqu'à en obtenir une pâte homogène d'un bleu sombre".
La mixture, une fois ingérée, est censée "donner facilement accès à la Puissance
pour un temps assez court".

Notre seul inquiétude concerne la famille exacte de mycètes à utiliser. Le sage
fait mention du taxon de "champignon du présage", mais, de nos jours, la
classification a quelque peu changé. Nous avons donc décidé d'utiliser des
Préscientus Reguis, qui sont très probablement la famille recherchée, à en
croire notre livre :

Préscientus Reguis
Ce champignon est réputé faire voir l'avenir, et, à ce titre, a été utilisé dans
le passé par de nombreux chefs de tribus. Plus concrètement, il semblerait
que des effets légèrement hallucinogènes, ainsi qu'une digestion
cauchemardesque amènent le Trõll dans un état second [...].


Sang de Goblin et champignons indigestes risquent de faire un curieux mélange.
Le pouvoir que nous cherchons aurait-il un rapport avec la capacité de prédire
le futur ? Nous serons vite fixés.

S.


#. Message de Smash- le 29-05-2014 à 15:09
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Journal
Entrée 10.

Malades.

La couleur "bleue sombre" n'a jamais pu être atteinte. Ni après des heures de
mélange, ni avec d'autres espèces de champignons. Après avoir goûté des dizaines
de mixtures différentes, il a bien fallu se rendre à l'évidence : la seule chose
à laquelle nous soyons parvenus, c'est à abîmer nos estomacs...

S.



Eneth ( 104147 ) est allé(e) vomir.


#. Message de Smash- le 29-05-2014 à 15:26
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Journal
Entrée 11.

La journée d'hier, consacrée aux morceaux d'insectes, fut un fiasco total. Aucun
résultat probant.

Quant à aujourd'hui, les résultats furent encourageants, car conformes aux notes
de Gromm, mais l’inhalation du bouillon de Geck'oo préparé n'a rien donné,
en dehors d'une vague sensation de vertige.

S.


#. Message de Smash- le 29-05-2014 à 16:28
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Journal
Entrée 12.

Bien que certains des écrits soient parfois particulièrement détaillés,
nous avançons à tâtons pour le moment. Chaque jour ou presque, nous
continuons de tenter une nouvelle formule parmi les centaines laissées par
Gromm. Dans notre présélection de recettes, le mélange du jour est décrit
comme suit :

"Les spores de Bouj'Dla, utilisées comme il se doit, peuvent être
assimilées aux champignons les plus puissants. Si leur conservation pose
souvent problème, notamment dans les lieux humides, une simple fiole
hermétiquement close demeure la solution la plus efficace pour se prémunir
des 'inconvénients' liés à ces moisissures.

Portées à ébullition, elle se révèlent très vite dénaturées, et perdent
alors tout intérêt. En revanche, réchauffées à feu très doux, les spores
dégagent, au bout de quelques heures, une odeur très caractéristique et
chargent l'air ambiant d'une certaine 'lourdeur'. Dans un espace
suffisamment confiné, la respiration devient alors plus difficile.

[Il semble manquer un fragment important entre les deux pages]

Pour nous concentrer encore davantage sur l'appel, nous avons
volontairement troublé magiquement notre vision, et nous sommes une
nouvelle fois isolés de [de nombreux mots illisibles] et avons lentement
versé la toxine. Impossible de mélanger désormais, tant la puanteur est
multipliée au moindre remous de la mixture. Les nausées restent
supportables. Nous sommes restés en concentration pendant plusieurs heures.
Difficile de décrire précisément le sentiment de 'détachement' entre l'âme
et le corps, mais il reste très [net ? plusieurs ? quelques mots effacés]
minutes après avoir mis fin à l'expérience."

Hier, nous avons donc fait le tour des cavernes environnantes en quêtes de
spores de Bouj'Dla. Après avoir pris toutes les précautions indiquées, nous
avons récolté les moisissures en question, et avons entrepris de les faire
réchauffer lentement. Enfermés dans la tanière, nous avons également à
portée de main quelques potions en tout genre... Ainsi que du Calvok. Pour
citer Ping : "s'il s'agit de voyager, cela reste quand même une valeur sûre !".

Résultat dans quelques heures...

S.


#. Message de Smash- le 29-05-2014 à 16:32
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Journal
Entrée 13.

Nos avis divergent quant aux résultats de cette nouvelle expérience. Le
seul point sur lequel nous nous accordons est qu'il s'est effectivement
produit... Quelque chose ! Outre de très violentes nausées (provoquées,
sans doute, par les minuscules spores en suspension respirées pendant des
heures…), nous sommes tous convaincus d'avoir, l'espace d'un instant,
"voyagé spirituellement", chacun à notre manière.

Les jeunes seraient prêts à jurer que leur esprit s'est temporairement
détaché de leur corps. En ce qui me concerne, j'avais la nette l'impression
de me voir à travers les yeux d'un autre. Les mots sont difficiles à poser
sur ce que nous venons de ressentir, et s'il est possible qu'au final la
mixture ait pu avoir des effets différents sur chacun de nous, je pense
surtout que nous n'arrivons tout simplement pas à nous mettre d'accord sur
les termes qui pourraient expliquer clairement la sensation atteinte.

Quoi qu'il en soit, il s'agit du premier résultat concret auquel nous
parvenons. Même s'il est encore difficile de voir où nous allons, c'est un début !

S.


#. Message de Smash- le 29-05-2014 à 17:41
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer

Comme chaque jour depuis des semaines, les trois étranges protagonistes se
trouvaient autour de l'immense marmite, la plus grosse qu'ils aient pu trouver,
sans aucun doute. A l'abri des regards dans la minuscule tanière, ils
contemplaient, circonspects, les gros bouillons baveux se dégageant du liquide
odorant. Difficile de dire, pour l'instant, si le nouveau mélange était une réussite...

Le plus petit des deux Kastars, le magicien dénommé Eneth, tenait d'une main
crispée l'épais parchemin du jour, et dictait à ses deux amis les consignes qu'il
parvenait à déchiffrer. De l'autre, il farfouillait à tâtons parmi les différents bocaux
posés sur la petite table, en quête d'une potion quelconque, en prévision de la
prochaine étape.

L'autre Kastar, 
Smash, bien plus gros mais aussi beaucoup plus laid, était muni des
différents composants 
listés, entreprenant de les jeter dans l'ordre adéquat en
prononçant avec grand peine les formules.

Le troisième, le petit Darkling répondant au surnom de Pingoin, se
cramponnait 
quant à lui fermement à une gigantesque cuillère en os, prêt à
remuer le mélange au besoin, visiblement inquiet (comme tout Trõll qui se
respecte) à la perspective d'être potentiellement mouillé.

De temps à autre, l'un d'entre eux tentait de jeter un sort au hasard en direction
du chaudron, dans l'attente d'une quelconque réaction.

Le jeune au parchemin marqua une pause, puis reprit la parole :
"Maintenant, il faut manifestement rendre le mélange acide, en ajoutant des
éléments toxiques..."
expliqua-t-il, concentré, fouillant la pièce du regard, les
sourcils froncés.


Ping se tourna vers leur stock de composants :
"Un peu d'Abishaii Bleu, du Venin d'une Gorgone, encore du Bouj'Dla... Mmmm...
Une Peau de Bondin, c'est bien aussi... Attention aux pustules sur le dessus, Smash !"


Dubitatif, ce dernier se saisit, non sans une grimace, des éléments proposés,
et les jeta sans ménagement dans le chaudron bouillant avec un mouvement de
recul. Puis il ajouta :
"Eneth ? Augmente la température, pour voir..."

DIVERSSmash ( 98063 ) a jeté quelques composants bien acides dans un gros chaudron en fonte
DIVERSPingoinEnRute ( 106427 ) a remué le contenu d'un gros chaudron en fonte à l'aide d'une gigantesque cuillère en os

Puis, soudain, il y eut une explosion.

SORTILEGEEneth ( 104147 ) a réussi l'utilisation d´un Sortilège sur PingoinEnRute ( 106427 )
SORTILEGEEneth ( 104147 ) a réussi l'utilisation d´un Sortilège sur Smash ( 98063 )
DIVERSEneth ( 104147 ) a attisé le feu sous un gros chaudron en fonte

Il fallut un moment pour y voir à nouveau clair dans le local confiné.
Tous semblaient avoir été surpris par la détonation, y compris Eneth.

"Pas comme ça, espèce de grosse brute ! Tu vas cramer les parchemins,
et nous avec !"
s'écria Smash. "On avait dit : plus d'explosions !"

"J'ai paniqué !", se justifia le jeune Trõll, l'air contrit. "Pas réfléchi..."

Ping, lui, bien que blessé, semblait davantage préoccupé par le mélange. La
fonte du chaudron était maintenant si chaude que la température dans la tanière
était à peine supportable. Étrangement, les gros remous avaient disparu,
et le contenu du chaudron semblait de nouveau bouillonner tranquillement,
comme à feu doux. Il interrompit la dispute de ses compagnons :
"Heu... Venez voir !".

En silence, les trois amis se penchèrent au dessus de la surface pour contempler
le résultat de leur tentative. Soudain, la marmite se mit à produire d'épaisses
fumées noires puis, sans qu'aucun d'entre eux n'ait pu réagir, une seconde
explosion envoya le chaudron voler à travers la pièce, reversant son contenu,
et aspergeant les Trõlls de liquide acide.

DIVERSUn gros chaudron a vomi son contenu sur Smash ( 98063 )
DIVERSUn gros chaudron a vomi son contenu sur Eneth ( 104147 )
DIVERSUn gros chaudron a vomi son contenu sur PingoinEnRute ( 106427 )


Projections acidesQuêtePas de décumul REG : -20 | Vue : -20 | Armure : -10


#. Message de Smash- le 2-06-2014 à 10:16
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Journal
Entrée 14.

Une nouvelle semaine se termine sans grande réussite notable. Sur ces huit
derniers jours, nos maigres résultats se résument à :
- un ragout de Gob' plutôt savoureux, bien qu'un peu sucré ;
- une potion sans aucun effet notable ;
- un emplâtre particulièrement efficace contre les piqûres de Pititabeille ;
- un jus capable de dissoudre un os de Titan ;
- un certain nombre de fous-rires ;
- une centaine de composants gâchés ;
- une fiole brisée ;
- un parchemin perdu ;
- la perte de la vue et de l'odorat pour une matinée entière ;
- trois brûlures ;
- sept intoxications ;
- une gueule de bois incroyable ;
- une baisse de l'optimisme général quant à notre chance de découvrir quoi que ce soit...

S.


#. Message de Smash- le 3-06-2014 à 14:56
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Journal
Entrée 15.

Les composants issus de morts-vivants sont à éviter. Impérativement...

S.


#. Message de Smash- le 3-06-2014 à 16:04
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Journal
Entrée 16.

Aujourd'hui, nous nous sommes tournés vers une recette dont la première
phrase est la suivante : "Les girolles rouges acides trempés dans un élixir
de fertilité résultent en des possessions surprenantes. Plus la quantité
sera importante, plus le lien sera fort et pérenne.
"

Il est bien rare que les textes soient aussi précis. Outre la terminologie
changeante ("rouges" et non "sanglantes", comme le veut l'usage, par
exemple), notre Sage avait la fâcheuse tendance à tant romancer ses
expérimentations que, la plupart du temps, il en oubliait les détails les
plus essentiels. Quoi qu'il en soit, le morceau de papier fait une nouvelle
mention explicite du mot "possession", et nous éclaire davantage sur la
nature exacte de ce que nous cherchons, tandis que ce "lien" nous ouvre de
nouvelles pistes de réflexion. Plus bas sur le rouleau, on trouve également
témoignage de "l'excellente synergie du mélange avec la substance du
Sortilège de Glue
" ; nous avons donc décidé de combiner le mélange décrit
plus haut et cette incantation magique, récemment apprise.

Malheureusement, après avoir tenté la composition sous bien des formes, des
usages et des proportions, et, surtout, après avoir vidé notre stock de
girolles (une vingtaine au total), nous avons découvert avec tristesse
une annotation gribouillée dans la marge en très petit, visible uniquement à
l'aide de bons lorgnons : "les premiers effets du [un mot illisible] se font sentir
dès la première centaine de champignons
".

Quel genre de prodigieux myciculteur était ce Trõll, pour disposer de tant
de précieux ingrédients à sacrifier au court-bouillon ?!
Bref. Il va encore nous falloir trouver autre chose…

S.


#. Message de Smash- le 5-06-2014 à 12:03
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Les trois Trõlls étaient encore et toujours là. A croire qu’ils allaient
rester pour l’éternité ! Cela devait bien faire des mois maintenant qu’ils
s’acharnaient sur de ces vieux parchemins, sans obtenir le moindre
résultat. A peine croyable ! Comment pouvait-on être aussi empoté et
simple d’esprit
?!

Il fallait bien leur reconnaître une qualité, oui : la persévérance. Rien
ne semblait pouvoir les détourner de leur quête du Secret : brûlures,
ingestion de mélanges toxiques, eau pure sur les poils ou explosions
stupides… Bon sang, en y repensant, le bouillon de ce matin était bien trop
chaud, une fois encore ! N’apprenaient-ils jamais de leurs erreurs ?! Et
avaient-ils vraiment compté verser ce Métomol dedans sans déclencher une
nouvelle catastrophe ridicule ?!

Les Trõlls étaient réputés pour être des créatures idiotes et arriérées.
Pas étonnant quand on voyait le niveau de ces trois là ! Quelle honte...

Celui qui s’appelait Eneth était seul, et jouait distraitement avec un
vieux collier de dents quand Pingoin entra dans la pièce, la mine déconfite :
"Eh, par contre, faudrait faire gaffe quand vous sortez le chaudron…
Histoire de pas en mettre partout quoi… Ya une grosse flaque de mélasse
juste devant la porte, et c’est la même chose ici à ce que je vois..."

Eneth leva un sourcil, vaguement intrigué, sans détourner les yeux de sa
trouvaille pour autant :
"J’ai touché à rien, moi. C’est Smash qui a du faire ça comme un sauvage,
et en foutre partout !"


Ping, muni d’une grosse poignée de chiffons crasseux, épongea grossièrement
le sol, puis, visiblement toujours contrarié, s’effondra sur le siège
faisant face à celui du Kastar, en poussant un profond soupir.
"Lance-moi un Calvok ! fit-il à destination d’Eneth.
C’est le dernier." répondit l’autre avec un mouvement de tête vers son
propre flacon, déjà presque vide.

Ping laissa échapper un nouveau soupir, jeta un regard vers la caisse vide
au coin de la pièce, puis se leva lentement, et grommela avant de sortir :
"Tout faire soi-même ici…"

Eneth faisait toujours tournoyer le collier sur son doigt quand Smash
entra, moins d’une minute plus tard, l’énorme marmite dans les bras :
"Qu’est-ce que vous foutez avec le chaudron ? Pourquoi il était resté
dehors ? Et pourquoi est-ce qu’il y a de la flotte partout ?"
lâcha-t-il de
sa voix rauque, sans desserrer les dents.

Cette fois, Eneth se redressa sur son siège, manifestement surpris et
légèrement mal à l’aise, faisant tomber son jouet du moment :
"Aucune idée, on pensait que c’était toi qui l’avais sorti !
Hein ?! Dis pas de conneries, j’étais de l’autre côté, en train de
chercher de nouveaux composants !
Bah, heu… Ping a encore picolé et raconte n’importe quoi alors !"

La remarque arracha un sourire au gros Kastar, tandis qu’il raccrochait
avec soin l’objet à la potence du foyer, en vue de leur prochaine tentative.
"Passe-moi, un Calvok, tiens.
C’est le dernier." répliqua Eneth, encore sur le même ton, répétant son
hochement de tête.

Smash grogna, marqua une pause, puis ressortit, vraisemblablement pour aller
lui-aussi chercher d’autres bouteilles dans la petite remise planquée
dehors, de l’autre coté de la caverne. Eneth était de nouveau seul.

Il contempla longuement le chaudron que son ami venait de remettre à sa
place dans l’âtre, comme si quelque chose le dérangeait. Il grimaça, comme
beaucoup de Kastars lorsqu’ils essayent de réfléchir, manifestement troublé.
Sa rêverie fut interrompue par les voix de ses compagnons qui revenaient.
Il fixa encore quelques instants l’imposante masse de fonte immobile, puis
détourna les yeux de la cheminée pour les poser sur la porte alors qu’elle
s’ouvrait. On entendait le tintement des bouteilles bien pleines. A ce
bruit, il haussa les épaules, et se fendit d’un large sourire.


#. Message de Smash- le 5-06-2014 à 12:17
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Journal
Entrée 17.

Nous avons récemment constaté qu'une mention revenait particulièrement
souvent sur les parchemins du Sage, notamment en bas de page : "Appliquer".

Jusqu'ici, nous avions considéré cela comme une vulgaire consigne générale,
comme celles que l'on trouve parfois sur les étiquettes des potions de
guérison ("Utiliser") et l'avions donc passablement ignorée. Pourtant, il
nous est soudainement apparu que cette banale directive pouvait expliquer
nombre de nos tentatives infructueuses !

Il se pourrait, par exemple, que tous ces mélanges doivent être appliqués
directement sur quelque chose ou quelqu'un pour fonctionner, et que la
mention "Appliquer" puisse davantage être interprétée comme "Appliquer sur
la cible
".

Au point où nous en sommes (c’est à dire tous trois capables de réciter la
plupart des écrits lisibles de Gromm par cœur…), toute avancée est bonne à
prendre. Nous retenterons quelques vieux mélanges au lever du jour, afin de
mettre à l’épreuve cette nouvelle théorie.

S.


#. Message de Smash- le 5-06-2014 à 12:38
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Journal
Entrée 18.

La relecture des parchemins nous a pris une bonne partie de la nuit, mais
elle nous a confortée dans notre idée de changer d'approche. Nous avons
même, l'espace d’un instant, sérieusement considéré la suggestion d'Eneth,
proposant de littéralement nous enduire des mixtures que nous avions
concoctées. A vrai dire, à la lumière des écrits du Sage, il n'avait pas tout à
fait tort : il nous fallait réessayer en changeant notre manière de procéder,
et, après tout, cela n'était pas plus bête que de se roussir les poils ou
d'ingérer des substances douteuses !

Nous avons donc retenté le mélange fumeux qui nous avait rendus aussi
aveugles et anosmiques que des vieilles Bulettes il y a quelques semaines :
un demi-dard de Labeilleux, quelques Cèpes étincelants, une queue d'Anaconda
désossée et des élytres d’Essaim comme base. Pour lier le mélange et
l'acidifier, nous avons cette fois ajouté des pustules de Hellrot, ainsi
que des sucs de Plante carnivore. Notre hypothèse était que cela ne
changerait pas grand chose, par rapport à la recette initiale. Côté feu,
nous avons chauffé le tout le plus doucement possible, afin d'éviter tout
nouvel accident.

Arrivé à température, le résultat ressemblait étrangement à celui de
l'autre jour : une pâte noire, odorante et visqueuse, la fumée en moins.

Après en avoir longtemps discuté, il a semblé clair qu’aucun de nous - pas
même Eneth - ne voulait se risquer à s'enduire de la substance qui
frémissait dans le chaudron ; notre expérience récente était suffisante. A
l'unanimité, nous avons décidé de tester la décoction sur la tête réduite
de Béhémoth clouée à l'entrée de la tanière (celle qui prévient les
passants qu'ils ne sont pas bienvenus !), puisque pour citer Eneth :
"C'est plus tellement vivant, mais ça l'a été, alors c'est pareil".
Un argument pour le moins convaincant.

Alors que nous regardions la tête s'égoutter lentement après son
aller-retour dans la marmite, il s'est produit un phénomène pour le moins
inattendu : la peau s'est mise à absorber l’ensemble de la substance
restante, regonflant la tête tel un ballon de FootGob', lui redonnant une
apparence quasi-normale, comme si le Béhémoth venait d’être chassé !

Tandis que nous nous esclaffions devant cette trouvaille pour le moins
atypique, déjà convaincus que les Trollettes seraient prêtes à payer cher
pour une chose pareille, le crâne, lui, continuait à gonfler bien au delà
de sa forme d’origine, jusqu’à atteindre la taille d’un Trõll adulte de
bonne taille ! Au moment où nous décidions qu’il était préférable de nous
abriter par précaution, la chose a finalement violemment explosé dans un
bruit sourd ("comme un Kobold qu'on écrase sous le pied", pour reprendre la
définition très pertinente de Ping), nous maculant une fois de plus d’une
substance puante et poisseuse.

Pris de panique, nous avons alors cherché à nous défaire de la matière
collante dont nous étions recouverts, de peur de subir le même sort... Sans
succès immédiat. Fort heureusement, notre peau n’a pas réagi. Pas de mort
atroce. Rien. Deux heures après ce nouvel essai, la seule conséquence
visible sur nos corps reste l’irritation de nous être énergiquement frottés
à la pierre ponce, afin nous débarrasser de cette horreur !

Les hypothèses vont bon train quant à cette différence de réaction, aux
effets de la mixture, au sort de la tête réduite, et à tout le reste. Nous
allons conserver des échantillons de ce mélange. Nous devrions trouver des
réponses prochainement !

S.


#. Message de Smash- le 5-06-2014 à 12:46
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Idéalement positionné au centre de la pièce, à peine quelques coudées au
dessus des trois Trõlls, il ne ratait pas une miette du spectacle. Décidément,
depuis le plafond, la vue sur l’intérieur de la tanière était excellente !

Eneth, muni d’un petit couteau pointu, éminçait ce qui ressemblait à une
grosse cervelle de Naga. Smash était accoudé sur la petite table, une
choppe encore pleine à son côté, le regard perdu entre les lignes de l’un
des parchemins. Ping, lui, était assis en tailleur au milieu de la pièce et
nettoyait du mieux qu’il pouvait quelques ustensiles de cuisine. Il y avait
aussi quelques fioles vides et... Que tenait-il donc dans la main ? Un nouvel
ingrédient ? Il aurait fallu se pencher davantage pour mieux voir...

Le Darkling leva soudain la tête dans sa direction, plissant les yeux, comme
dérangé par un bruit. Étrange. Avait-il senti quelque chose ? Un nouvel effort de
concentration ne changea rien. Aucune réaction. Aucun mouvement.
Impossible de bouger ou d'attirer l'attention du jeune Trõll. Quelle frustration !
Ping détourna les yeux au bout de quelques secondes, pour les poser sur
Smash, qui avalait bruyamment le contenu de sa choppe d’un seul trait.

Les trois compagnons échangèrent quelques mots, puis, comme à leur
habitude, entreprirent d’allumer un feu, prêts à recommencer leurs
expériences.

Non. Ils ne l’avaient toujours pas remarqué.


#. Message de Smash- le 10-06-2014 à 11:14
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Chapitre 6 : Mots biliés à rat qui rit


#. Message de Smash- le 10-06-2014 à 11:14
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Journal
Entrée 19.

Aujourd’hui, nous avons fait une avancée significative dans nos recherches!
Nous nous y prenions mal, depuis le début. Sans savoir ce que nous
cherchions, il était beaucoup plus difficile de se concentrer sur notre
but. Pourtant, la réponse était là, juste sous notre nez !

Reprenons. L’objectif étant désormais de reproduire ce que nous avions pu
observer sur la tête de Béhémoth, nous voulions aujourd’hui tenter notre
chance sur un "tissu" (vraiment) vivant. Alors que nous étions tous les
trois sortis nous rafraîchir les idées, nous sommes tombés sur une dizaine
de Rats géants qui se régalaient de restes que nous avions jetés au loin.
L’occasion était trop belle ! Eneth et Ping ont devisé pendant
d’interminables minutes pour choisir la méthode d’approche appropriée. Nous
avons ensuite pris tout autant de temps pour réussir à attraper l’une des
créatures sans trop l’abîmer. Peut-être ces quelques mois passés enfermés
ont-ils ramolli nos capacités de chasse...

Quoi qu’il en soit, Eneth s’est occupé de préparer le rat : pas trop de
poils, pas trop de pattes, pas de queue, et des coups de maillet sur le
crâne en guise de sédation. Ping et moi avons choisi la formule à tester
parmi celles que nous jugions prometteuses : tripes de Chonchon à faire
revenir dans du sang de Bulette, ailes de Scarabées en quantité et bolets
péteurs à émincer et saupoudrer lentement (mais continuellement) au cours
de la cuisson.

Après une bonne demi-heure de préparatifs, l’animal a fini par devenir
insensible aux "sédatifs", Eneth commençant à éprouver des difficultés à
maîtriser la vermine sans la tuer. Quelques minutes à peine avant que nous
soyons prêts, le rongeur est parvenu à lui fausser compagnie, tout estropié
qu’il était sur ce qu'il lui restait de pattes, s’attirant au passage la
colère de notre Kastar qui a tout renversé sur son passage en tentant de le
rattraper ! On sous-estime souvent la force d’un Trõll enragé, tout comme
on sous-estime souvent la vivacité d’un muridé aux portes de la mort ! Le
contenu de notre table à manger s’est retrouvé éparpillé dans les airs. Des
assiettes, des couverts, des tasses… Le dessous de plat a alors atterri
dans le chaudron, dans une grande giclée de bouillon !

Eneth s’est débattu avec la créature un moment, hurlant les pires insultes
imaginables ! Difficile de dire lequel des deux était le plus furieux ! La
longue course-poursuite s’est terminée par un coup de pied bien placé,
directement dans la truffe de l’animal. Après un vol plané esthétique, ce
dernier a, lui-aussi, terminé sa course dans la marmite. Au bout d'une
minute, la pauvre bête a fini par disparaître sous la surface de la mixture
verdâtre, continuant sans oxygène son combat perdu d’avance, mais
rétablissant ainsi le calme dans la tanière.

Nous avons enfin pu nous concentrer sur notre préoccupation première : la
réaction ayant lieu dans la marmite et l’observation des résultats
éventuels. Particulièrement agitée (comme souvent avec les composants les
plus actifs sélectionnés par Gromm), dégageant fumée et projections dans
tous les sens, la mixture est passée du verdâtre au jaune criard, puis a
pris une teinte orangée avant de littéralement déborder du chaudron, qui a
fini par se renverser ! Il ne restait plus grand chose du rat, si ce n’est
une masse d’os et de chair pâle, collée sur les parois en fonte.

C’est alors que nous l’avons vu ! Le dessous de plat gisait là, désormais
pourvu de deux minuscules pattes atrophiées, orné de fines moustaches
surplombant une gueule difforme qui semblait peinte à même la céramique.
Une vision d’horreur. Pire encore que les relents de Ping lorsque
nous abusons de la boisson ! Nous n’avons véritablement compris ce que nous
étions en train d’observer que lorsqu'il s’est mis à se glisser vers la porte,
en émettant de très légers couinements semblables à de petits rires aigus.

Nous sommes restés sans voix devant cette scène inouïe. Enfin un résultat
probant… Mais quel résultat ! Le dessous de plat a continué d’avancer vers
la porte, de plus en plus vite, manifestement en pleine détresse. Arrivé à
quelques mètres du chambranle, la chose a soudainement vivement accéléré en
vue de sortir de la tanière, mais, incapable de voir où elle allait, a
violemment percuté le mûr, tombant aussitôt inanimée, "face" contre terre,
comme si elle venait de mettre elle-même un terme à son tourment.

Lorsque nous avons enfin osé retourner le morceau de céramique, celui-ci
ressemblait à... Notre vieux dessous de plat. Plus de moustaches. Plus de
gueule difforme. Plus de dents. Juste un vieux dessous de plat en céramique.
Après analyse, l’objet se révèle être exactement tel qu’il était
avant de tomber dans le chaudron : aucune particularité, et surtout, aucun
mouvement de sa part ! Si j’avais été seul témoin de la scène, j’aurais
remis en question ma santé mentale. Mais nous avons tous les trois vu la
même chose, et nous en sommes convaincus : ce que nous venons d’accomplir
est extraordinaire ! Nous venons (temporairement certes) de donner la vie à
un objet
!

Oui, la réponse était la, juste sous notre nez. Aucune de ces formules ne
sont directement destinées à des Trõlls. Toutes ces préparations sont
vouées à enchanter des choses ! Voilà donc le grand secret qu’avait
découvert Gromm ! Si nous avions disposé de cette information dès le
départ, nous aurions évité bien des indigestions et des brûlures !

Pourtant tout le mystère est loin d’être résolu, et cette trouvaille amène
plus de questions que réponses. L’objectif de Gromm était-il de transformer
des créatures vivantes en monstres ? D’animer des objets ? De croiser les
uns et les autres d’une manière abjecte ? Plus encore, serait-il possible
que Gromm ait trouvé la mort en tentant lui-même de fusionner avec une
assiette, un pot en terre cuite ou que sais-je encore ?!! Peu probable de
la part d’un esprit aussi brillant, mais impossible à exclure complètement...

Quant à ce que nous devons faire maintenant, le choix est ouvert. Ces
recherches n’ont jamais été aussi fascinantes ! Il nous faut tester ces
nouvelles hypothèses sans tarder !

S.


#. Message de Smash- le 13-06-2014 à 15:51
98063 - Smash (Kastar 54)
   Pays: France (75 - Paris)   Inscrit le : 18-05-2009   Messages: 679 (Shaï Epileptique)  Citer Citer
Journal
Entrée 20.

Nous avons longuement débattu avant de nous mettre d’accord quant à notre
prochaine expérience. C’est finalement l’idée de Ping qui a été retenue :
verser quelques litres de notre mélange du jour directement dans le vieux
coffre à composants que nous avions scellé !

Dans un souci de lisibilité, de clarté, d’organisation mais aussi de
sécurité, nous avons également pris soin de recopier chaque parchemin
proprement. Aujourd’hui la recette retenue est celle du parchemin numéro
43. Les seuls changements résident dans l’utilisation d’os de Diablotin
plutôt que de griffes, et de l’ajout de quelques gros cailloux au fond du
récipient pour le stabiliser (en prévention d’une nouvelle ébullition
non-maîtrisée éventuelle).

Une fois la préparation prête, nous ouvrirons la grosse malle, verserons
une partie du mélange dedans, puis la renfermerons. En toute logique, le
coffre devrait alors se retrouver pourvu d’innombrables appendices issus de
dizaines de créatures du Hall ! Voilà qui promet d’être un spectacle incroyable !

S.

[Pages : 1, 2, 3, 4]

Pour poster une réponse sur ce Forum, vous devez d'abord vous connecter

Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez d'abord vous inscrire.

 Changer de Forum Post reply  New post
[ Contact : ] - [ Heure Serveur : 21:05:25 le 23/10/2017 ] - [ Page générée en 0.032 sec. ]